PROJET D'UN DISPENSAIRE A DARBARI Rajhastan Inde

Le vendredi 6 mars 2020, je m'envolais pour l'Inde, invité par mon ami Jacques Monteaux, responsable d'une école pour les enfants de la population dite des « intouchables ».

Il m'avait proposé de venir là-bas pour organiser des ateliers peinture dans les classes et en tant que médecin généraliste, d'organiser la petite pharmacie de l'école et si besoin de soigner les enfants.

J'avais bourré ma valise de pots de peinture, mais aussi de matériel médical, car je savais que j'en aurais besoin.

Je fus accueilli à l'école Darbari Waldorf School, sur la commune de Darbari, un petit village de 400 habitants, situé dans le désert du Thar, près de la ville fortifiée de Jaisalmer, dans le Rajhastan.

Les « intouchables »,appelés aujourd'hui « dalits » sont considérés comme hors-caste. Ils sont relégués au dernier rang de la société indienne.

 

L'école gérée par Jacques et une équipes d'enseignants indiens permet à ces enfants d'être scolarisés et aux jeunes filles de suivre des études et plus tard d'exercer une profession, échappant ainsi  au mariage précoce.

Les demandes de soins furent nombreuses, autant pour les enfants de l'école que pour les familles dans les villages.

Je constatais alors que les structures de soins étaient insuffisantes. 

C'est ainsi qu'est né le projet de construire une infirmerie au sein de l'école et un dispensaire à proximité pouvant accueillir les familles.

 

A l'école, l'organisation d'une infirmerie est nécessaire pour les premiers soins ainsi que la formation des enseignants aux premiers gestes de secours.

La présence d'un médecin à proximité permettrait de répondre aux pathologies infectieuses courantes chez ces enfants.

Les familles quant à elles vivent dans des conditions très rudes, éloignées dans leur village en plein désert. Un dispensaire à proximité de l'école leur permettrait un accès aux soins gratuit. Une équipe médicale constituée d'un médecin et d'un(e) infirmier(e), salariés, pourrait ainsi les recevoir en consultation et faire des visites dans les villages.

PRESENTATION DU PROJET

 

Le projet prévoit la construction d'une infirmerie au sein de l'école

  • un bâtiment d'environ 12 m2

  • du matériel médical ainsi qu'une pharmacie sommaire pour les premiers soins

 

Le projet prévoit dans un deuxième temps la construction d'un dispensaire aux abords de l'école

  • un bâtiment de 30 à 40 m2 constitué d'une salle de consultation, d'une pièce fermée servant de pharmacie ( matériel médical de premiers soins, médicaments ), éventuellement d'une salle d'attente.

  • Le personnel du dispensaire sera constitué d'une équipe médicale indienne ( médecin, infirmier(e) )

  • des intervenants extérieurs, professionnels soignants ( médecins, infirmier(e)s, kinésithérapeutes, ostéopathes... ) pourront intervenir dans le cadre de missions

  • l'exercice médical sera ouvert à tout type de médecine : allopathique, médecine ayurvédique, homéopathie, phytothérapie, aromathérapie, acupuncture...

LE COUT DU PROJET

                                  

            Infirmerie :

  • construction du bâtiment 6 000 €

  • matériel médical                1 000 €

            

             Dispensaire :

  • construction du bâtiment            12000 €

  • loyer du terrain                                   100 €/mois soit 1200 €/an

  • eau et électricité                                  50 € /mois soit  600 €/an

  • matériel médical                              1000 €

  • salaire de l'équipe médicale indienne (médecin et infirmier(e)

                                                                     300 €/ mois pour chacun

                                                           soit 7 200 € pour une année

  

  Soit un coût total de fonctionnement pour la première année de 29 000 €

                coût de fonctionnement pour les années suivantes de 11 000 €     

                ( ne sont plus pris en compte les frais de construction )

LE FINANCEMENT DU PROJET

             

Les sources de financement se composent :

 

  • de dons des particuliers et des entreprises

 

  • des aides des autorités locales, notamment le don d'un terrain, en pour-parler actuellement avec la député-maire de Jaisalmer

 

Ce projet doit donc s'inscrire dans un cadre associatif, assurant ainsi une intégrité juridique et financière.

Nous avons décidé, pour des raisons pratiques, d'intégrer ce projet dans l'association MALENBAI ( malenbai.com ), association française qui gère l'école avec succès depuis 2013. L'association MALENBAI organise et gère des actions humanitaires en France et à l'étranger ; elle apporte notamment une aide aux populations les plus vulnérables de l'Inde.

Les dons effectués à cette association  seront reversés directement au projet DARBARI SANTE

LE JARDIN D'AUDE 2019

  • Icône social Instagram
  • Facebook Social Icône